D'Addis Abeba à Awash


{short description of image}

Après notre arrivée matinale à Addis Abeba, nous prenons un peu de hauteur... La température est agréable, et nous allons sur les pentes du mont Entoto (3200m) jeter un coup d'oeil sur la ville. Le mont est planté d'eucalyptus, introduits il y a un peu plus d'un siècle et aujourd'hui très largement répandus dans tout le pays ; malgré l'usage intensif de ce bois, ces plantations sont aujourd'hui controversées, notamment en raison de la quantité d'eau qu'elles pompent. Construite vers 2400m, la capitale du pays compte près de 4 millions d'habitants ; elle est aujourd'hui recouverte d'un voile de poussières et de pollution. De retour en ville, une visite du musée national d'Ethiopie s'impose, pour saluer notre ancêtre Lucy, et découvrir un aperçu de l'histoire et de la culture du pays.

  Addis Abeba, depuis le mont Entoto Rencontre avec Lucy, au musée national éthiopien Dans les jardins du musée, une impressionnante pensionnaire  
 

Addis Abeba depuis l'Entoto

Lucy, et moi...

Dans le jardin du musée

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le lodge de l'Awash. Nous démarrons dans les bouchons d'Addis Abeba, par un tronçon d'autoroute présentant quelques surprises : découverte inopinée de véhicules à contresens, en raison de travaux non signalés sur l'autre voie, puis à notre tour, passage obligé à contresens pour laisser une procession de fidèles célébrer une des nombreuses fêtes orthodoxes. Nous prenons la route et retrouvons un trafic intense de camions rejoignant Djibouti, qui massacrent une chaussée récente mais fragile. Nous rejoignons le lodge par une piste, après avoir pris au passage un garde armé, officiellement pour nous protéger des crocodiles et des lions. Je me souviens parfaitement du site où nous étions passés il y a six ans, mais pas du tout de l'agréable lodge où nous passons la nuit.

Awash Fall Lodge Hotel La rivière Awash Chutes de la rivière Awash

Le lodge d'Awash

La rivière Awash

Chutes de l'Awash

Chutes de la rivière Awash Chutes de la rivière Awash Chutes de la rivière Awash

Chutes de l'Awash

Chutes de l'Awash

Chutes de l'Awash

Au petit matin, nous descendons au bord de la rivière... et découvrons effectivement une dizaine de crocodiles se chauffant au soleil.

Rencontre avec les crocodiles Rencontre avec les crocodiles Rencontre avec les crocodiles

Crocodiles

Crocodiles

Crocodile

Une balade dans la parc nous permet de découvrir le payasage, et, grâce aux yeux expérimentés du garde et de notre guide, une partie de la faune que le parc abrite : gazelles, oryx, koudous que nous n'arriverons pas à photographier... mais pas les hippopatames, dont la rencontre est remise à plus tard.

Tisserin écarlate Nids de tisserins Nids de tisserins

Tisserin écarlate

Nids de tisserin

Nids de tisserin

La rivière Awash a entaillé les coulées de basalte Savane, dans le parc Awash Dik-dik

Paysage du parc Awash

Paysage du parc Awash

Dik-dik

Gazelle Oryx Oryx

Gazelle

Oryx

Oryx

Troisième voyage en Ethiopie
Pour afficher les photos de la page sous forme de diaporama, cliquez sur ce lien
(C) P. Leflon ; dernière mise à jour :10/02/2017